Cool Roof peinture pour toiture, qu'est-ce que c'est ?

14 minutes
7 avr. 2021 10:50:34

La peinture cool roof est considérée comme l’une des meilleures solutions offertes par le BTP pour lutter contre le réchauffement climatique. De couleur blanche et dotée d’un haut pouvoir réflecteur, ce revêtement anti-UV pour toiture s’appuie sur le principe de la thermo-réflexion et possède des vertus thermiques isolantes spectaculaires. 

En Europe, pour les bâtiments industriels, agricoles et commerciaux ayant opté pour le cool roof, on a observé une diminution de la consommation d’énergie de 10 à 40 %. 

À cette économie significative sur la facture énergétique s’ajoutent d’autres conséquences extrêmement positives, comme l’amélioration du confort des collaborateurs et clients, la longévité accrue du matériel et des marchandises, mais aussi la durabilité, la résistance et l’entretien facilité de la toiture. 

Application peinture réflective CovaTherm de Covalba

 

Sommaire



Le cool roof, c’est quoi ?

Le cool roof, ou « toit frais », améliore considérablement les performances énergétiques des toitures, habituellement responsables de près d’un tiers des déperditions thermiques et accumulations de chaleur. Zoom sur cette pratique efficace et respectueuse qui intéresse de plus en plus d’entreprises françaises !

Lutter contre la surchauffe 🌇

Schéma explicatif effet d'albédo Covalba peinture blanche

Pour comprendre les bénéfices apportés par la peinture anti-chaleur, il faut d’abord comprendre ce qu’est l’effet d’Albédo.

🌞 L’albédo indique la part d’énergie solaire réfléchie par un matériau, par rapport à celle reçue. 

Plus un corps est clair et plus il est réfléchissant : son albédo se rapproche de 1. À l’inverse, plus le matériau est sombre, plus il absorbe les rayons du soleil : son albédo se rapproche de 0. 

🌡 Les revêtements utilisés dans la construction des bâtiments (bitume, asphalte, EPDM…) sont principalement de couleur grise et noire : ils retiennent et accumulent la chaleur, qui se répand à l’intérieur des bâtiments.

Le cool roof consiste à appliquer une peinture blanche réflective – dite “peinture cool roof”, “peinture anti-chaleur”, “peinture anti-UV” ou "peinture blanche contre la chaleur" - sur les toits et les façades des bâtiments pour diminuer la température intérieure. Particulièrement intéressante en milieu urbain pour réduire les effets d’îlots de chaleur, la peinture cool roof s’avère également très utile en milieu rural, pour protéger de grands bâtiments, généralement couverts d’un toit en bitume et soumis à des températures extrêmes.

Grâce à ses propriétés émissives, cette peinture ne se contente pas de réfléchir le rayonnement solaire : elle rejette également la chaleur intérieure vers l’extérieur. En hiver, on pourrait penser que la demande en chauffe risque d'augmenter mais le soleil étant plus bas, ce sont en général les façades sud et ouest qui apporteront les calories.


Histoire du cool roof : du NYC CoolRoofs Program à Paris

Initié en 2009, le programme américain New-York City CoolRoofs a permis la pose d’un revêtement réfléchissant sur plus de 100 000 m² de toiture dans la ville de New-York en un an. En 2021, New York possèdait déjà plus de 850 000 m² de toits peints en blanc. Les mesures ont révélé que le gain à l’intérieur des bâtiments, en période caniculaire, atteint jusqu’à 20 degrés Celsius ! 

De quoi modifier les pratiques en termes de climatisation et en limiter l’utilisation, si énergivore. C’est donc tout naturellement que le concept s’exporte à l’international, et notamment en Europe où la demande est importante pour traiter les bâtiments publics, les grandes surfaces ou encore les bâtiments industriels. Cette politique d’isolation des constructions contre la chaleur a même fait l’objet d’engagements communs actés lors de l’Accord de Paris.

Application de peinture réflective cool roof à New York

     Lire notre guide sur le Cool Roof

 

Pourquoi appliquer de la peinture cool roof sur le toit d’un bâtiment ?

Les effets positifs du cool roof sont démontrés et portés notamment par le GIEC, pour qui “peindre les toits en blanc permettrait d’économiser 1 Gt/an d’émissions de gaz à effet de serre, soit l’équivalent de 250 millions de véhicules” et constituerait “l’une des solutions les plus rapides et les moins coûteuses d’adaptation et d’atténuation au changement climatique”. 

Si vous souhaitez comprendre en détail tous les avantages de la peinture réflective, on vous a écrit un article très détaillé. Sinon, on vous résume ci-dessous les 4 raisons pour lesquelles il faut à tout prix envisager cette technique sur le toit de votre bâtiment industriel !

1. Protéger les personnes 

Que votre bâtiment abrite une surface de vente, un entrepôt, une usine et/ou des bureaux, il accueille des collaborateurs et éventuellement des clients.

Lorsque les températures intérieures dépassent les 30°C, la chaleur devient contre-productive et on observe une diminution de la fréquentation des points de vente, ainsi qu’une diminution de la productivité des collaborateurs. 

Dans les bureaux, des études ont démontré : 

Qu’exposés à une température supérieure à 25°C durant leur journée de travail, les collaborateurs et collaboratrices perdent en concentration, et donc en productivité.

Qu’au-delà de 25°C, la productivité des collaborateurs baisse de 1,5 points par degré supplémentaire. S’ajoute à cela l’inconfort physique ressenti, qui peut conduire à une augmentation du taux d’absentéisme voire des arrêts maladie.


Peu d’entreprises font le lien entre chaleur et performance. Et pourtant, des températures élevées ont des conséquences directes sur la performance des entreprises. Préserver le bien-être humain grâce au cool roof, c’est adopter une démarche responsable qui entre pleinement dans une orientation RSE.

 

2. Protéger les outils et les marchandises  

Le cool roof est particulièrement efficace sur les bâtiments possédant de grandes toitures et devant garder au frais des marchandises et du matériel. En ce sens, le procédé a été pensé en premier lieu pour les industries. 

Les machines-outils utilisées dans ce type de bâtiment génèrent une chaleur qui, additionnée à celle délivrée par la toiture exposée au soleil, rend la température intérieure parfois bien supérieure aux consignes de températures (dans la grande distribution par exemple) et accélère la dégradation du matériel, des matières premières et des marchandises.

Plus la chaleur est intense au sein d’un bâtiment, plus l’efficacité du revêtement anti-chaleur se fera ressentir. Les industries sont donc susceptibles d’être celles qui bénéficieront le plus des avantages de l’application des peintures cool roof sur leur toiture ! 

Le revêtement réfléchissant appliqué sur le toit renvoie la chaleur qu’il reçoit, ce qui évite l’accumulation de chaleur dans les parois et, au fil des heures, la surchauffe à l’intérieur du bâtiment. Avec la peinture cool roof Covalba, votre bâtiment peut gagner entre 6°C à 13 °C par rapport à la température extérieure, c’est pour cela que Covalba est le partenaire spécialiste de la performance des entreprises. 

On vous explique juste en-dessous comment cette baisse de température se répercute sur votre facture d’électricité 👇

 

3. Réaliser des économies d’énergie spectaculaires

C’est une évidence : un bâtiment qui emmagasine moins de chaleur nécessitera un apport réduit en climatisation pour conserver une température supportable. En ayant beaucoup moins recours (voire plus du tout) à la climatisation, les gains d’énergie sur la facture d’électricité peuvent grimper jusqu’à 50%.

On vous donne d’ailleurs un exemple concret sur l’un de nos clients à la fin de cet article ! 

Pour les activités nécessitant un fort besoin de froid, l’économie peut atteindre 50%, favorisant un retour sur investissement encore plus rapide. 

La peinture cool roof est une solution efficace et plébiscitée dans le paysage de l’optimisation thermique des constructions. Elle intéresse d’ailleurs la communauté scientifique, qui la recommande aux autorités publiques et aux propriétaires de vastes surfaces immobilières à isoler. 

Sur la base d’observations et de modélisations mathématiques, l’efficacité de cette peinture blanche est attestée dès lors qu’elle présente un indice de réflexion solaire (SRI) égal ou supérieur à 78. Par « efficacité », il faut entendre la diminution significative de la consommation énergétique en climatisation, lors des périodes de chaleur. Les résultats de la peinture cool roof sont au rendez-vous, puisque les clients réalisent jusqu’à 40 % d’économie d’énergie sur leur facture d’électricité !

Dans certains cas, le cool roof permet de se passer totalement de climatisation. Pour le moins, et outre les économies d’énergie réalisées, il sera possible de diminuer le dimensionnement des installations de chauffage et de climatisation au prochain renouvellement. Là aussi l’économie peut s’avérer conséquente. 

Enfin et grâce aux propriétés assurant une durabilité bien plus importante de la toiture – qui gagne grâce à ce procédé 10 années de vie - tous les coûts d’entretien, de réparation ou de remplacement sont repoussés. Pour la toiture en elle-même comme pour les installations énergétiques qui, moins sollicitées, s'usent moins vite. 

Cora 1

 

4. Lutter contre le réchauffement climatique 🌡

En améliorant l’isolation thermique, la peinture réfléchissante limite considérablement le recours aux climatiseurs et systèmes de rafraîchissement aux effets déplorables sur l’environnement et sur les factures d'électricité. 

Son application sur des toitures en rénovation permet de mettre aisément le bâtiment en conformité RT 2012, puisque son haut pouvoir couvrant et sa forte étanchéité suppriment les ponts thermiques.

Le cool roof est un outil incontournable de la transition énergétique ! 


La Chambre de Commerce et de l'Industrie en parle 
👍

Lors de l'évènement annuel Energie Event Grand-Est, la CCI du Grand-Est a présenté la solution de peinture cool roof et ses avantages pour les entreprises.


Ce qui rend les produits cool roof ultra fiables et durables

🤔 La peinture cool roof soulève parfois des interrogations quant à sa fabrication et à ses effets réels et constatés. Fonctionne-t-elle sur tout type de toiture ? Sa composition est-elle neutre d’un point de vue environnemental ? Sa mise en œuvre nécessite-t-elle un vaste chantier ? En bref : tient-elle vraiment toutes les promesses annoncées ?


Toits blancs et plats : la combinaison idéale pour le confort thermique intérieur

covalba-toiture-cool-roof-6


Appliquer un revêtement réflectif sur un toit plat multiplie les
effets positifs de la peinture blanche. En effet, les rayons verticaux de l’été sont renvoyés par le matériau, et les rayons d’hiver, plus rasants, frappent les murs et continuent ainsi de chauffer l’intérieur du bâtiment pendant les jours froids et ensoleillés.

Pour autant, des surfaces non planes comme des toitures métalliques ou d'autres matériaux type PVC ou bitume, peuvent très facilement accueillir la technologie cool roof

Pour aller plus loin : découvrez la laque solaire CovaTherm Light pour polycarbonate

Composition du cool roof : une base minérale dans de l’élastomère

La composition de la peinture anti-UV s’apparente à une résine : elle repose sur des pigments minéraux qui réfléchissent le rayonnement solaire naturellement, et sur un enrobage en résine acrylique élastomère, qui garantit l’élasticité et l’imperméabilité.

Ensemble, ces composants forment une revêtement extrêmement durable. Ainsi, non seulement le produit n'entraîne aucun effet indésirable pour l’environnement, mais en plus, il a été pensé dans le souci de limiter au maximum son empreinte écologique.

Texture du revêtement réflectif Covalba

 

Une mise en œuvre discrète et rapide 

Précisons que parmi les travaux de rénovation énergétique, le cool roof est sans conteste le moins intrusif pour le bâtiment et l’activité de ses utilisateurs. En ajoutant un film protecteur sur le toit, aucune atteinte n’est faite à la structure du bâtiment ni à ses autres équipements. Il n’est pas nécessaire, notamment, de démonter les groupes de climatisation présents sur le toit ni aucune installation ou relief s’y trouvant.

Peindre la toiture au pistolet ne demandera jamais plus de quelques semaines et n’empêche pas l’ouverture du magasin ou la poursuite de l’activité industrielle.


Les étapes clés pour l'application de la peinture isolante CovaTherm de Covalba

Pour augmenter significativement le ROI lié à l’application d’une peinture isolante tel que le cool roof, il convient de suivre un processus constitué de plusieurs étapes-clés.

 

1. Le nettoyage de la toiture pour améliorer l'adhérence et la durabilité dans le temps

En premier lieu et de la même manière que pour toute autre peinture, le décrassage de la surface de toit est essentiel pour l’obtention d’un support sain et sec, indispensable à la bonne adhérence durable du revêtement cool roof. Selon le type de revêtement et l’étendue de la surface à nettoyer, divers procédés peuvent être utilisés mais dans la majorité des cas, un nettoyage à l’eau suffira.

Nettoyage de la toiture avant application cool roof Covalba


2. L'importance d'un primaire d’accroche pour une adhérence maximale

En préalable à tout autre procédé, l’application du primaire de fixation CovaPrim est indispensable pour garantir l’adhérence de la peinture à la surface du toit. Son action permettra : 

De favoriser une parfaite adhérence, pour une tenue accrue de la peinture, quel que soit le support.

D’éviter les remontées en provenance du support, pouvant tâcher le revêtement blanc qui perdrait dès lors en efficacité.

De limiter le décollement dans les zones de flaques d’eau.

Ce pouvoir fixateur et isolant est essentiel pour bénéficier de tous les avantages du système complet sur les surfaces bitumineuses et les supports poreux.


Application du primaire d'accroche cool roof Covalba


3. L'application du revêtement réflectif CovaTherm : le plus puissant contre la chaleur
💪 

Vient le moment d’apposer le revêtement CovaTherm Base Coat, qui renvoie 95% des rayons du soleil.

Véritable barrière infranchissable pour les UV, il s’applique sur tout type de toiture et augmente la durée de vie des matériaux du toit en rebouchant et en solidifiant les microfissures. Avec son excellente tenue dans le temps, la peinture CovaTherm empêche ainsi les futures intempéries et autres agressions d’impacter la structure. 

Pour cette partie, le professionnel procède à une application au pistolet Airless, permettant un rendu précis et homogène.


Application peinture anti UV Covalba


4. La finition anti-encrassement : jusqu’à 20 ans d’efficacité

Enfin, l’application de la finition CovaTherm Top Coat protège durablement le revêtement réflectif. Cette finition présente plusieurs avantages : 

Une protection contre les UV, que l’on appelle protection anti-jaunissement, qui permet une excellente stabilité des teintes de la peinture et évite la décoloration sur le long terme. Le toit conserve toute l’efficacité de la blancheur du revêtement.  

Une action auto-nettoyante avec la pluie et anti-encrassement, qui évite de devoir procéder à de fréquents entretiens : une visite annuelle suffit pour vérifier qu’aucun élément extérieur ne pénalise la parfaite blancheur de la peinture réflective. 

 Un renforcement des performances thermo-réflectives de CovaTherm Base Coat.

La durabilité ainsi obtenue est sans comparaison avec l’application d’une peinture blanche ordinaire, dont il faudra régulièrement renouveler l’application pour conserver l’effet de rafraîchissement de la toiture.


La gamme CovaTherm : une application en 3 temps pour un résultat ultra solide


✅ SRI : 119
✅ Renvoie 94% des rayons du soleil
✅ Respectueux de l’environnement 

peinture-cool-roof

 

Covalba cool roof jusqu'à -10 degrés en intérieur

Le cool roof chez Covalba : l’exemple d’un entrepôt

Client cool roof ayant fait appel à Covalba


👉 H. Lefort est gérant de la société Albright, située à Sainte-Soulle, à côté de La Rochelle. L’entreprise Albright est spécialisée dans le stockage et la distribution de matériel électrique (contacteurs, relais, thermostats). 

L’entrepôt d’Albright permet un volume de stockage de 400m2 sur 6m de hauteur avec un bâtiment déjà isolé en double peau et une toiture terrasse en bitume. L’éclairage est apporté des lampes allogènes et par la lumière du jour, qui provient notamment d’une voûte éclairante, qui chauffe énormément l’été. 

Voute éclairante recouverte de peinture réflective

Depuis 2017, Mr Lefort constate que les jours de chaleur, les températures dans l’entrepôt peuvent monter jusqu’à 42 degrés et deviennent de plus en plus étouffantes. Ses collaborateurs travaillent de 9h à 18h et après plusieurs heures de travail dans l’entrepôt, la productivité diminuait l’après-midi et il fallait « mesurer ses efforts ».

Mr lefort a essayé de mettre en place des systèmes d’aération par des ouvertures et des ventilateurs, mais sans succès.

👉 L’équipe Covalba est intervenue sur le toit en 2020. La première étape a consisté à réaliser un examen du toit pour donner les meilleures préconisations. Parmi elles, l’équipe a constaté des relevés d’étanchéité sur le toit. 

« Covalba est venu et a tout remis en état pour qu’on puisse appliquer la peinture. C’était du conseil pour savoir ce qu’on peut améliorer et comment on peut le faire », explique Mr Lefort. « Quand ils ont terminé, on a fait une visite du toit ensemble (...)».

Résultats : 

En termes de confort :
« Dès le lendemain de l’application de la peinture CovaTherm, on sentait bien qu’il y avait un impact (...) c’est le jour et la nuit », « On le ressent au niveau de l’atelier : avant, on transpirait, maintenant on ne transpire plus »

En termes de températures :
« Lors de pics caniculaires à 43°C, nous avons gagné 13 °C à l’intérieur du bâtiment »

En termes de consommation d’électricité et de gain sur la facture :
« On est passé de 41Kw à 35Kw quand–même », « au mois de juin et juillet, la facture d’électricité a été divisée par 2. Ça, c’était impressionnant. »

Et pour l’accompagnement : 
« On s’est sentis accompagnés du début à la fin », « Covalba vend une prestation qui ne se borne pas au produit »

Découvrez le témoignage vidéo du dirigeant de l’entreprise Albright :

 

Obtenir un devis gratuit 2.14.0.0 2.14.0.0 2.14.0.0

 

 

Guide : Le Cool roof est-il le futur de la rénovation ?