Industriel

La peinture Cool Roof, c’est quoi ?


Venue tout droit de New-York, la peinture Cool Roof est aujourd’hui considérée comme l’une des meilleures solutions offertes par le BTP pour lutter contre le réchauffement climatique. De couleur blanche et dotée d’un haut pouvoir réflecteur, cette peinture pour toiture s’appuie sur le principe de la thermo-réflexion et possède des vertus thermiques isolantes spectaculaires

Ainsi, en Europe, on a pu observer une diminution de la consommation d’énergie des bâtiments industriels, agricoles et commerciaux ayant opté pour le Cool Roofing, de 10 à 30 % selon que l’on se situe dans le Nord ou le Sud du continent. À cette économie significative sur la facture énergétique s’ajoutent d’autres conséquences positives intéressantes, comme l’amélioration du confort des occupants, la longévité du matériel abrité, mais aussi la durabilité, la résistance et l’entretien facilité de la toiture…

La peinture Cool Roof tient son pari écologique et économique : il est aujourd’hui temps de la faire connaître auprès des ingénieurs de l’industrie automobile, directeurs de laboratoires et usines pharmaceutiques, ainsi que tous les professionnels du bâtiment tels que les architectes. En effet, grâce aux nouveaux procédés technologiques, ces peintures respectent aujourd’hui des critères de fabrication respectueux de l’environnement tout en assurant un haut pouvoir couvrant et isolant. De quoi réaliser des projets de rénovation de toitures qui auront de l’avenir !

20200909_182137

Le Cool Roofing : définition

Le Cool Roofing, ou « Toit frais », améliore considérablement les performances énergétiques des toitures, habituellement responsables de près d’un tiers des déperditions thermiques et accumulations de chaleur. Zoom sur cette pratique constructive qui intéresse de plus en plus d’entreprises françaises !

Lutter contre la surchauffe

Le Cool Roofing désigne une technique qui consiste à revêtir les toits de peinture blanche et réflectrice – dite « peinture cool roof » - pour diminuer la température intérieure. Particulièrement intéressante en milieu urbain pour réduire les effets d’îlots de chaleur, la peinture Cool Roof s’avère également très utile en milieu rural, pour protéger de grands bâtiments, généralement couverts d’un toit métallique et soumis à des températures extrêmes, pendant les saisons froides comme chaudes. De plus, grâce à ses propriétés émissives, cette peinture ne se contente pas de réfléchir le rayonnement solaire : elle rejette également la chaleur intérieure vers l’extérieur. Pour autant, en hiver, la peinture joue un rôle fortement isolant qui empêche les déperditions de chaleur par le toit.

Du NYC CoolRoofs Program à Paris

Initié en 2009, le programme américain New-York City CoolRoofs a permis la pose d’un revêtement réfléchissant sur plus de 100 000 m² de toitures dans la ville en un an. Si cette vaste politique d’isolation des constructions contre la chaleur a germé Outre-Atlantique, elle a aujourd’hui voyagé en Europe, et fait même l’objet d’engagements communs actés lors de l’Accord de Paris. Et à raison, puisque la solution Cool Roof remporte tous les points face à une isolation traditionnelle ou même, face à une toiture végétalisée… surtout à l’échelle d’une ville ou d’une industrie !

 

Le Parisien parle de nous !

 

Pourquoi mettre en œuvre du Cool Roof sur le toit d’un bâtiment ?

Les effets positifs du Cool Roof sont multiples et attestés. Voyons ensemble pourquoi il faut à tout prix envisager cette technique sur le toit de votre bâtiment industriel !

Lutter contre le réchauffement climatique

La peinture blanche réfléchissante lutte efficacement contre le réchauffement climatique. En améliorant l’isolation thermique, elle limite considérablement le recours aux climatiseurs et systèmes de rafraichissement aux effets déplorables sur l’environnement. De plus, son application sur des toitures en rénovation permet de mettre aisément le bâtiment en conformité RT 2012, puisque son haut pouvoir couvrant et sa forte étanchéité suppriment les ponts thermiques.

Protéger ses outils et ses forces de production

En plus de diminuer la consommation, ce revêtement réfléchissant renvoie la chaleur qu’il reçoit, ce qui évite l’accumulation de chaleur dans les parois et, au fil des heures, la surchauffe de l’intérieur du bâtiment. Avec la peinture Cool Roof, on parle d’une baisse de 6 à 10 °C de la température intérieure ! Ainsi, grâce à la peinture pour toiture, les personnes, les bestiaux et les machines sont préservés des fortes chaleurs, et la productivité de l’entreprise, assurée.

Réduire la consommation énergétique du bâtiment

Nouveau matériau dans le paysage de l’optimisation thermique des constructions, la peinture Cool Roof recouvre cependant déjà de nombreux toits à travers le monde. Bien plus qu’un objet de curiosité, cette technologie avancée intéresse la communauté scientifique qui la recommande aux autorités publiques et aux propriétaires de vastes surfaces immobilières à isoler. Sur la base d’observations et de modélisations mathématiques, l’efficacité de cette peinture blanche est attestée dès lors qu’elle présente un indice de réflexion solaire (IRS) égal ou supérieur à 78. Par « efficacité », il faut entendre la diminution significative de la consommation énergétique en climatisation, lors des périodes de chaleur. À ce titre, les résultats de la peinture Cool Roof sont au rendez-vous, puisque les clients réalisent jusqu’à 25 % d’économie d’énergie sur leur facture, une fois leur toiture recouverte !

application

Ce qui rend les produits cool roof fiables et pérennes

Encore peu connue du grand public, la peinture Cool Roof soulève de nombreuses interrogations quant à sa fabrication et à ses effets réels et constatés. Fonctionne-t-elle sur tout type de toiture ? Sa composition est-elle neutre d’un point de vue environnemental ? Sa mise en œuvre nécessite-t-elle un vaste chantier ? En bref : tient-elle vraiment toutes les promesses annoncées ?

Toits blancs et plats : la combinaison idéale pour le confort thermique intérieur

Appliquer ces revêtements réflectifs sur des toits plats multiplie les effets positifs de la peinture blanche, puisque les rayons verticaux de l’été sont renvoyés par le matériau, et les rayons d’hiver, plus rasants, frappent les murs et continuent ainsi de chauffer l’intérieur du bâtiment pendant les jours les plus froids. Pour autant, des surfaces non planes comme des toitures métalliques peuvent très facilement accueillir la technologie Cool Roof. Ce type de produit s’illustre comme un exemple d’adaptabilité du produit aux différents matériaux (béton, bitume, etc.).

Composition du Cool Roof : une base minérale dans de l’élastomère

La composition de la peinture s’apparente à une résine : elle repose sur des pigments minéraux qui réfléchissent le rayonnement solaire naturellement, et sur un enrobage en résine acrylique élastomère, qui garantit l’élasticité et l’imperméabilité. Ensemble, ces composants forment une membrane extrêmement durable. Ainsi, non seulement notre produit n’entraine aucun effet indésirable pour l’environnement, mais en plus, il a été pensé dans le souci de limiter au maximum son empreinte écologique.

Une mise en œuvre discrète et rapide

Si vous craignez un immense chantier : détrompez-vous ! Peindre votre toiture au pistolet ne demandera jamais plus de 2 semaines et n’empêche pas l’ouverture de votre magasin ou la poursuite de votre activité industrielle, automobile ou pharmaceutique.

Faire appel au cool roofing présente une longue liste d’avantages qui ne vous auront pas échappés. Sachez qu’en outre, la protection apportée prolonge d’une décennie la durée de vie de la toiture. De quoi rentabiliser le coup de peinture tout en évitant les désagréments de la réfection.

Alors, convaincu par la peinture Cool Roof ?

CTA Covalba Ebook Cool roof 1

 

Articles sur le même sujet