Comment une peinture peut-elle lutter contre la chaleur ?

4 minutes
4 janv. 2024 14:56:34

Alors que les enjeux environnementaux sont plus que jamais importants, de nombreux professionnels se penchent sur les solutions exploitables pour optimiser leur consommation énergétique. Dans cette optique, différents axes d'amélioration de la consommation d’énergie peuvent être envisagés. Le plus intéressant est celui de l'optimisation thermique. En réponse à ce besoin, Covalba propose le cool roof. Cette méthode utilise un revêtement blanc contre la chaleur, capable de réfléchir les rayonnements du soleil durant les périodes estivales ou caniculaires. Grâce à ses propriétés réfléchissantes, cette peinture vous garantit de limiter l'usage de la climatisation. 

Application peinture réflective CovaTherm de Covalba

Comment la peinture blanche peut-elle lutter contre la chaleur ?

Il peut sembler surprenant qu'une peinture applicable au bâtiment puisse avoir un impact sur les températures de ce dernier. Pourtant, c'est bien ce que propose la peinture réflective CovaTherm qui est capable de préserver l'enveloppe thermique d'une surface en cas de forte chaleur. 

Système CovaTherm - COVALBA

Afin de pouvoir lutter contre les températures qui montent en flèche, cette peinture possède des caractéristiques techniques particulières. En effet, il est nécessaire de faire la distinction entre une peinture blanche classique utilisée pour peindre les murs et une peinture réfléchissante. 

La première n'est qu'un revêtement visuel : elle vient simplement recouvrir les parois pour leur apporter un coloris. De son côté, le produit réfléchissant a vocation à protéger le bâtiment sur lequel elle est appliquée en réfléchissant les rayons du soleil. 

Quelles sont les caractéristiques techniques de cette peinture ?

Si les propriétés de la peinture blanche contre la chaleur semblent particulièrement intéressantes, c'est grâce à ses caractéristiques techniques. Cette solution de protection dispose de propriétés uniques conçues spécifiquement pour renvoyer les rayons du soleil dans l’atmosphère et éviter ainsi qu’ils pénètrent dans le bâtiment par le toit.

La peinture réflective CovaTherm présente un indice SRI de 119, soit la valeur la plus élevée à travers l'Europe. L'acronyme SRI désigne l'Indice de Réflectance Solaire. En d'autres termes, il s'agit de la capacité d'un matériau à réfléchir la chaleur solaire tout en limitant les altérations de température due à cette dernière. Grâce à ce très fort indice, la peinture blanche contre la chaleur CovaTherm est capable de réfléchir jusqu'à 94% des rayonnements solaires. 

Cette solution dispose d'une durée de vie allant jusqu’à 20 ans.

Qu'est-ce que le cool roof ?

Les propriétés techniques de la peinture blanche Covalba représentent un avantage non négligeable pour les professionnels. Faire appliquer cette peinture est absolument bénéfique pour préserver les personnes, le bâtiment et le matériel.

Pour aller plus loin sur le sujet : découvrez les avantages et inconvénients de la peinture réflective.

On parle de peinture cool roof lorsque ce revêtement est appliqué sur une toiture. 

Le cool roof est né aux États-Unis. Là-bas, la surface des grandes villes est bien plus importante qu'en France. New-York est par exemple sept fois plus grande que Paris. Autre exemple, Los Angeles dispose d'une surface douze fois supérieure à celle de notre capitale. 

Application de peinture réflective cool roof à New York

Cette surface très importante entraîne nécessairement des complications : entre la proximité des bâtiments, la présence massive de goudron et les teintes sombres des toits des bâtiments, la chaleur en été bat tous les records et la situation devient difficile pour les habitants. Afin de réagir et de limiter cet impact, la ville de Los Angeles a peint les routes en blanc. De cette manière, la température au sol a été grandement réduite. 

Dans le prolongement de ces premiers travaux est né le cool roof. Cette méthode consiste à appliquer une peinture blanche anti-chaleur sur les toits plats et les toits-terrasses. Aujourd'hui, elle se démocratise en France, en particulier auprès des professionnels du secteur tertiaire.

La peinture blanche contre la chaleur, est-ce réellement efficace ?

Le cool roof a pour avantage de réduire durablement les factures d'énergie en limitant l'usage de la climatisation. Cette méthode est très accessible et la majorité des professionnels du tertiaire y ont accès. En effet, la peinture blanche réflective peut être appliquée sur la grande majorité des solutions d'étanchéité. Ainsi, que le toit soit protégé par une membrane EPDM ou par une membrane PVC, le cool roof peut être appliqué. 

La peinture blanche contre la chaleur se révèle particulièrement efficace. Lorsqu’on constate une température de 80 degrés Celsius sur la surface d’un toit, le cool roof Covalba la réduit à une température maximale comprise entre 35 et 40 degrés Celsius.

Par ailleurs, on estime que cette méthode permet une réduction de la consommation d'énergie de 10 à 40% pour tous les professionnels. 

Pour aller plus loin :