Toit frais : explications et avantages

4 minutes
4 janv. 2024 17:21:13

Dans le domaine de l'optimisation thermique des bâtiments, les solutions disponibles sont variées. De l'installation d'une source d'électricité verte jusqu'aux travaux de rénovation énergétique, les particuliers et les professionnels peuvent se tourner vers un panel complet de méthodes. Parmi toutes ces solutions, le toit frais est de plus en plus prisé. Cette méthode d'optimisation thermique consiste à recouvrir le toit des bâtiments avec une peinture cool roof. La toiture permet de réduire la température intérieure du bâtiment et d'économiser de l'argent en limitant l'utilisation de la climatisation. 

Qu'est-ce qu'un toit frais ?

L'idée du toit frais est d'exploiter la toiture plate d'un bâtiment en limitant sa température de surface. De cette manière, l'impact des rayonnements du soleil sur la toiture est grandement limité car le toit n’absorbe pas la chaleur et ne la répercute pas dans le reste de la structure du bâtiment. Cela se traduit par une réduction de la température à l'intérieur du bâtiment pouvant aller jusqu’à 10 degrés dans le cas des meilleures peintures réflectives anti-chaleur.

Pour cela, il faut nécessairement passer par l'application d'une peinture cool roof. Les toits emmagasinent de la chaleur car leur couleur sombre ou noire possède un très mauvais albédo. De ce fait, ils absorbent les rayonnements du soleil. Que ce soit une membrane de protection ou une peinture, celle-ci n'est pas traitée pour réfléchir les rayons du soleil. Elle les absorbe donc en totalité, ce qui augmente grandement la température. 

Client cool roof ayant fait appel à Covalba

La peinture blanche anti-chaleur utilisée pour obtenir un toit frais possède un très bon albédo ainsi qu'un fort Indice de Réflectance Solaire (SRI). 

Quels sont les avantages du toit frais ?

La toiture fraîche est une méthode qui permet de réfléchir les rayons du soleil et de ne pas les absorber. Cela se traduit par plusieurs avantages :

  • Réduction de la température de surface du toit et de la température intérieure. En divisant la température maximale du toit par deux, le toit frais permet de grandement atténuer la chaleur au sein du bâtiment. 
  • Réalisation d'économies sur la facture d'énergie. Avec une température intérieure réduite, il est possible de réaliser des économies sur la facture d’électricité en limitant l'utilisation de la climatisation. 
  • Amélioration de la durée de vie de la toiture.
  • Amélioration des conditions de vie du logement, du bien-être des salariés ou encore de l’expérience client en magasin pour les galeries marchandes.

Découvrez la liste complète des avantages et inconvénients du cool roof.

Pour quels types de bâtiments peut-on penser au cool roof ?

L'application d'une peinture cool roof pour obtenir un toit frais peut être utilisée dans plusieurs cas de figure. Tout d'abord, cette solution est particulièrement adaptée pour les professionnels disposant d'une grande surface de vente. Dans ce cas de figure, le toit frais permet alors de réduire la température intérieure de manière passive, sans avoir besoin d'utiliser la climatisation. Par extension, cette méthode peut également être utilisée par les entreprises disposant d'importants entrepôts ou lieux de stockage. 

super u toit blanc cool roof

Toujours dans le cadre professionnel, les lieux d'enseignement ou les espaces administratifs peuvent se pencher sur la toiture fraîche pour améliorer les conditions de vie des occupants du bâtiment.  

Enfin, la toiture fraîche peut tout à fait être utilisée dans le cadre des immeubles d'habitation ou pour les logements des particuliers. 

Quel est l'impact du toit frais sur l'écosystème local ?

Au-delà de tous les avantages qu'on lui connaît déjà, le toit frais a également un impact sur son écosystème local. En France, les grandes villes telles que Paris, Lyon ou encore Bordeaux sont concernées par une problématique liée à l'urbanisme : les îlots de chaleur urbains. Un îlot de chaleur urbain, ou ICU, est le résultat de l'accumulation de nombreux bâtiments, routes et construction en béton en un même emplacement. Bloqué par les immeubles, l'air ne peut plus circuler. Par ailleurs, les matériaux de construction des bâtiments absorbent toute la chaleur durant la journée et la rejettent durant la nuit. 

Ainsi, on parle d'îlot de chaleur, car en été, les zones urbaines voient leurs températures drastiquement augmenter. Pour inverser cette tendance, deux méthodes sont utilisables. D'une part, l'augmentation de la végétation en ville permet de réduire l'impact de l'ICU sur l'aire urbaine concernée. D'une autre part, les bâtiments peuvent être équipés de solutions techniques destinées à ne plus absorber la chaleur. C'est exactement le cas du toit frais. 

En particulier en ville, le toit frais se révèle donc utile dans son écosystème local pour réduire la température ambiante et atténuer l'effet d'îlot de chaleur urbain.

Ilot de chaleur urbain - schéma explicatif

Pour aller plus loin :